Le traducteur universel inventé en 2059

Le cabinet de curiosités des langues de France propose une rétrospective sur les dispositifs de captation et de sauvegarde de la diversité linguistique, depuis l’invention du premier enregistreur sonore par Charles Cros en 1877 jusqu’à l’invention en 2059 du traducteur universel qui permet aujourd’hui à chacun de parler toutes les langues du monde.

C’est en effet un travail opiniâtre des chercheurs en linguistique qui a permis de rendre caduque la tentative de putsch en 2040 des pays dominants pour imposer leur langue comme unique et universelle. La France, riche de sa diversité, s’est placée à  l’avant-garde de cette bataille linguistique qui fort heureusement a  trouvé une fin heureuse en permettant aux humains de se représenter le  monde à travers le prisme de la diversité des langues.

Le cabinet de curiosités regroupe ainsi un ensemble de dispositifs expérimentaux qui jalonnent ce travail de recherche et vous invitent ainsi à manipuler, malaxer, remixer ces concepts et contenus pour mieux appréhender la subtilité et la diversité des langues parlées en France.

Fly_Cabinet-de-curiosites-des-langues-de-France_recto

Prototype de NANO Traducteur Universel – Sammy Engramer – Groupe Laura / Tours

Grâce à l’encre, la diffusion des savoirs a pris son essor depuis cinq siècles All over the world !
Et c’est encore avec l’encre que Le NANO Traducteur Universel  permettra de suivre sur Google le parcours des  nano-molécules-traductrices parcourant les synapses de votre cerveau.
Inoculé par un trou de nez ou par le tympan d’une oreille, Le NANO Traducteur Universel  vous offrira une satisfaction instantanée.
Non seulement vous parlerez le Russe en verlan ou le Pékinois avec l’accent belge ; mais en plus, vous épaterez vos amis en chantant  ILS ONT DES CHAPEAUX RONDS en Occitan, en Basque et en Alsacien !
nano_Zedkuesde
Découvrez au plus vite Le NANO Traducteur Universel (en spay)* auprès de nos Mécacognoticiens.

*En BONUS : l’Encyclopédie Universalis pour tout achat avant le 06 novembre 2059 !

Utilisation  recommandée à partir de 13 ans. Ne pas dépasser la dose prescrite. Ne pas éternuer durant la prise. Lire  attentivement la notice, la posologie et le mode d’emploi.

Matériaux : flacon, nanomachines-moléculaires.

CyBer MaChine à LapSus – Groupe Laura / Tours

En s’inspirant de la fameuse citation de Jacques Lacan (L’inconscient est structuré comme un langage), nous avons supposé que « l’inconscient » était structurellement composé d’un nombre de « phonèmes / syllabes » en contact direct avec le corps et ses humeurs — un peu comme « une soupe de sons » qui baigne et navigue dans les plis et replis affectifs du corps.

À l’aide d’un ordinateur et d’un clavier, vous êtes invités à déclencher aléatoirement « les phonèmes / syllabes » en question comme autant de combinaisons sonores auxquelles votre cerveau va tenter de donner du sens. Nous avons nommé cet instrument « CyBer MaChine à LapSus».
Par ailleurs, dans l’esprit de joyeux-nihilistes-post-apocalyptiques nous pensons que cette machine pourrait être l’embryon « d’un inconscient artificiel ».
Nous nous demandons même ce que pourrait produire un inconscient artificiel greffé à une intelligence artificielle.
Si cette opération avait lieu, elle permettrait certainement aux intelligences artificielles de réaliser de beaux lapsus. C’est ainsi que nous plongerions au cœur des intentions profondes et ignorées des machines…

La lampe anti-conversation pénible – Labomedia / Orléans

En parallèle au développement au début du XXIème siècle d’assistants personnels fondés sur un système de reconnaissance vocale et de traitement automatique du langage, le fruit du travail des linguistes a donné naissance à un certain nombre d’objets étranges.
Cette lampe anti-conversation pénible en témoigne, placée dans un salon, elle réagit en clignotant à des mots clefs pré-programmés afin d’éviter lors d’une réunion entre amis d’aborder des sujets qui fâchent.
Les linguistes se sont saisis de cette opportunité pour opérer dans le même temps via le micro des lampes à une collecte des conversations afin d’abonder d’autant les corpus sur lesquels se fondent leur travail de recherche.
Ces lampes anti-conversations pénibles ont connu un succès grand public important jusqu’à la révélation de leur détournement par des agences gouvernementales dans des buts de surveillance.

La lampe ici présentée correspond au modèle « conversations informatiques » et réagit donc à des mots clefs qu’il conviendra de trouver ?

Les Pills, les portes logiques

Les « Pills » sont des distributeurs de connaissances et de cultures. D’après les prédictions de Nicholas Negroponte, chercheur au MIT Media Lab, le Laboratoire du C01n, basé à Orléans, engage des recherches approfondies afin de donner vie aux théories de l’informaticien.
En effet, celui-ci n’hésite pas à annoncer la fin des manuels scolaires pour l’apprentissage des langues.
Dernièrement, lors d’une conférence Ted, il déclare : « Pour apprendre à lire, nous avons consommé beaucoup d’information par les yeux.
C’est peut-être un canal inefficace. Donc ma prédiction c’est que nous allons ingérer des informations ».
Le Laboratoire du C01n réunit chercheurs en linguistiques, botanistes et bricoleurs numériques afin de mettre au point un gel colloïdal permettant de faire avaler les pilules de cultures.

Un agrément de l’Éducation Nationale devrait permettre rapidement d’étendre le dispositif à tous les collèges et lycées. Les gélules multicolores remplaceront bientôt les cours traditionnels. Servez-vous!

genre : alimentaire neuronutritionnel
matériaux : plastique, sucre, pâte de cacao, lactose et protéines de lait, beurre  concentré, matière grasse de palme et de karité,  sirop de glucose, amidon, lécithine de soja, E445, colorants divers, dextrine, huile de noix de coco, arômes, sel.
date : 2015

молния (ECLAIR), méthode d’induction linguistique, les portes logiques

En plein milieu de la guerre froide, l’armée soviétique développe un outil d’apprentissage ultra rapide des langues par l’hypnose : молния (ECLAIR), méthode d’induction linguistique. Initialement conçu pour fonctionner de manière autonome, le dispositif est intégré à l’équipement de tous les parachutistes russes.
Dès lors que le parachutiste atterrit en territoire ennemi, молния (ECLAIR) déclenche la séance d’hypnose, permettant au soldat d’intégrer les codes culturels du pays dans lequel il se trouve. Il est alors en mesure de s’exprimer couramment dans la langue locale.
Cette méthode a été employée sur une très courte période, l’état major russe constatant qu’au retour de ses parachutistes, ceux-ci n’étaient plus en mesure de parler correctement le russe. Dans l’impossibilité de rapporter les informations recueillies pendant les missions d’espionnage, l’opération fut suspendue.
eclair

Avertissement aux utilisateurs : le système électronique de géolocalisation « Brejinsky » ayant cessé d’émettre à la chute de l’Union Soviétique, молния (ECLAIR) ne se géolocalise plus correctement. Le choix de la langue que vous écouterez est imprévisible

genre : dispositif d’infiltration déclassifié
matériaux : métal, verre, circuit électronique
date : après 1953, restauré en 2015

La machine à tutututuuuubes, les portes logiques

Au milieu des années 80, Flavie Déopak et Anaïs-Nin Tendeau, chercheuses en linguistiques remarquent au cours de leur travail que la salle de bain est le lieu privilégié de l’entraînement des cordes vocales.
L’expérience d’enregistrement des chants du quotidien est tentée : trente foyers se portent volontaires pour y participer.
Chaque maison est alors équipée d’un micro hydrofuge installé dans la pomme de douche. Afin de rendre audible ces enregistrements, elles ont ensuite retravaillé la texture sonore en gommant à l’aide d’acétone les bruits parasites de l’eau qui coule.

Diffusés sur des radios locales, ces interprétations eurent un succès fou auprès des auditeurs.
Craignant la concurrence, de nombreuses plaintes furent déposées par les auteurs originaux de ces tubes. La diffusion de ces enregistrements est depuis lors interdite pour des raisons juridiques.
Nous ne présentons donc ici que le dernier dispositif conservé, témoin de cette expérience.

genre : électroménager augmenté
matériaux : plastique, circuit électronique
date : 1988, restauré en 2015

Smash word coach manager 3, Réso-nance numérique

Smash word coach manager 3 – Reso-nance numérique / Marseille
SMCM3 est un dispositif d’entraînement à la programmation neurolinguistique pour rendre commerciaux et managers plus performants dans leur échanges business to business.
Basé sur la programmation neurolinguistique, SMCM3 se présente sous la forme d’un jeu sportif qui stimule la manipulation psychologique via la ponctuation du langage pour convaincre dans toutes les circonstances, en entretenant tout aussi bien le corps que l’esprit, utilisant les gestes du tennis pour lancer des répliques.

en bonus text : (je ne sais pas si on garde …)
Ce jeu à deux en français, promet sur son emballage de provoquer ces adversaires à un duel jusqu’à la liquidation totale !
Contexte historique :SMCM3 exposé au pavillon Français de l’exposition universelle d’Abu  Dabi de 2036, parmi la l’arsenal d’outils labellisé French tech relançant la croissance. Malheureusement SMC3, deux ans plus tard sera rendu obsolète suite à l’abandon définitif des langues non anglo-saxonnes dans les secteurs du commerce dès 2038.

2015 – Installation interactive libre documenté ici : http://reso-nance.org/wiki/projets/smashword/

matériaux : ordinateur linux Puredata & Malinette, tablette Android app Control OSC, raquette DIY made in fablab, son et video…

remerciements : French Tech Abu Dabi 2035 / Pole Emploi / Zinc / LFO fablab

Mini-Morse, Clément Didier

La Marine nationale avait été précurseuse de l’usage de la langue unique, il en était de même maintenant pour la marine marchande et la langue universelle allait être appliquée en 2032 – pour des motifs réglementaires – à la pêche maritime.
Roger, marin-pécheur depuis plusieurs générations était soucieux de pouvoir continuer à parler son patois régional couplé à un jargon professionnel particulier, mais cela serait impossible via les moyens radios bientôt équipés de puces de contrôle de la langue.
Afin de ne pas faire disparaître cette partie de sa culture il se mit, avec d’autres, à recycler des minitels des années 1990 – qui ne sont pas équipé de la dite puce – et à les coupler avec des lampes à signaux morses utilisées à une lointaine époque par les forces armées.
Il peut maintenant échanger en morse – depuis son clavier – sur des distances de quelques milles marins, ainsi la nuit sur l’océan marins-pécheurs et frégates militaires peuvent en toute illégalité partager des chants de marins, symboles de la tradition orale.

matériaux : minitels, électronique

Archive sonore collective et discrète, Clément Didier

En 2039 l’hégémonie linguistique est désignée comme solution pour mettre fin à tous les troubles de l’humanité, les réseaux sont surveillés par les bras intelligents et les puissants cerveaux du mouvement de mondialisation de la langue.
Le fait de produire ou de conserver des extraits sonores dans un dialecte non officiel est un considéré comme un trouble à l’ordre public.
Cela est de toute façon impossible, tous les dispositifs électroniques sont dorénavant conçus pour empêcher toute tentative de cette nature. Cependant, dans le plus grand secret de quelques caves de bidouilleurs, d’anciens téléphones analogiques sont transformés en dispositifs permettant d’enregistrer de courts messages vocaux.
Des années plus tard, dissimulés dans la poussière des greniers et derrière leur aspect inoffensif ils seront les derniers témoignages des voix du passé. Est-ce qu’un jour ces messages seront écoutés et constitueront alors assez de matière pour redonner vie aux langues disparues ?

matériaux : téléphones, électronique

Les paysages du larynx, Guykayser et Gérard Parésys

« … J’étais conscient que l’acte de parler lui-même est sculpture … Je considère aussi la pensée humaine comme la première sculpture, qui sort de l’homme … ». Joseph Beuys

Chaque « paysage du larynx » se modèle sur une carte des hauteurs de la zone géographique où se parle une des 9 langues de France choisies. (Cèmuhî, Créole guadeloupéen, Créole réunionnais,  Drehu, Français, Kabyle/Berbère, Mahorais, Occitan, Picard).
C’est dans le relief de ces paysages que la voix sculpte et modèle, par son mouvement, son intensité et son ton, un nouveau panorama.

2015
Sculpture multimédia
Matériaux : bois, dibon, Arduino, haut-parleur, écran, Processing

Nous pratiquons un traitement respectueux automatique et artisanal des données sonores et textuelles (avec Praat et Sppas).
Merci à la DGLFLF, le LLL et Olivier Baude.

Euh! (Disfluences), Cécile Babiole

Contrairement à l’écrit, l’oral est parsemé de petites hésitations, répétitions, syllabes en suspens qui viennent perturber la fluidité de la parole.
Ces discontinuités sont appelées disfluences par les linguistes.
Elles ont pour fonction de faire patienter l’interlocuteur pendant l’élaboration du discours en train de se faire, elles traduisent les émotions, le stress mais aussi l’appartenance socio-professionnelle du locuteur…
Réalisée et montée à partir d’un entretien avec Olivier Baude, du laboratoire ligérien de linguistique, la pièce Euh…! (Disfluences) est l’occasion de jouer avec les ratés de la parole et de proposer un court poème sonore fantaisiste, mais néanmoins instructif.

Merci à Olivier Baude, Docteur en science du langage, DGLFLF, LLL, MCF à l’Université d’Orléans.

genre : vidéo sonore sous-titrée
durée : 8 minutes 30 secondes
date : 2015

Dispositif ██████-████████-█, NSA / USA

Ce dispositif a été conçu aux États-Unis durant le printemps 1953, quelques mois après la création de la NSA.
Son objectif était de surveiller l’activité des chercheurs en linguistiques étrangers en monitorant leurs travaux de transcriptions au moyen d’un enregistrement multi-camera.

Le caractère particulièrement sensible de l’opération a contraint les ingénieux ingénieurs de l’époque à imaginer un moyen de ne restreindre
l’accès à ces enregistrements qu’aux personnels disposants du niveau de sécurité le plus élevé.
Seuls les possesseurs d’une XKeyglass pouvait alors observer les travaux de recherches des laboratoires de linguistiques ciblés.

L’enregistrement présenté à l’exposition est le dernier a avoir été effectué par ce dispositif avant son retrait en 2015, précipités par les révélations d’Edward Snowden en 2013.
Les Historiens s’accordent à dire qu’il a été réalisé dans le Laboratoire Ligérien de Linguistique, à Orléans.

Spell – distributeur de mots, Cécile Babiole

Librement inspirée des afficheurs de textes ou de nombres (journaux lumineux, panneaux d’horaires de trains…), Spell est un projet de sculpture qui affiche des listes de mots remarquables.

La particularité de Spell est qu’il n’affiche qu’un seul signe à la fois, il épelle les mots lettre par lettre.
Face à la chaîne des caractères décomposée dans le temps, le spectateur doit faire appel à sa mémoire pour reconstituer les mots égrenés signe par signe et en quelque sorte réapprendre à lire.
C’est tout le processus cognitif de la lecture qui est mis à l’épreuve avec Spell.
Les automatismes acquis depuis la petite enfance sont impuissants à décrypter d’un coup d’oeil des mots qui lui arrivent en pièces détachées, l’identification de la chaîne de caractères est différée.
A première vue, le message semble ésotérique, voire crypté alors qu’il n’en est rien.
Le spectateur qui accepte de jouer le jeu doit se mettre en position d’extrême attention face à une sorte de Pythie qui semble débiter des oracles ou jeter des sorts. En effet, chacun des mots est présenté de manière isolé, sorti de tout contexte, il prend ainsi un poids tout particulier et se pose comme une énigme, une injonction, une imprécation, voire une insulte (le mot anglais « spell » signifie autant « épeler » que « sort/sortilège»).

La liste des mots est soigneusement élaborée lors de chaque présentation, cette fois-ci, il s’agira de mots français d’origine arabe, par exemple : abricot, algorithme, bougie, caramel, douane, geôle, goudron, hasard, mesquin, sucre, zéro…

Cette sculpture vient en contrepoint écrit de la pièce orale « Leçon de vocabulaire».

Sculpture lunineuse
Électronique : Soixante circuits
Programme : Jean-Marie Boyer

 

FOOC

« Dieu aime sacrément ce recel d’étoile »
Zacharie William

Restauration d’un objet délivrant des diplômes de docteur es Lettres mention linguistique générale.

Le nom de l’objet FOOC semblerait signifier :
– Faculté Ouvrant d’Opportunistes Carrières
– Flipper Open Offline Course
ou
– Fond Orléanais des Œuvres Conservées

Ces différentes dénominations sont sujettes à caution. Une controverse dans le milieu très fermé des historiens des langues fait rage depuis plusieurs années.

Il a été découvert dans les ruines de l’université d’Orléans.
L’état de conservation était très médiocre.
Les importants travaux de restauration ont été confiés au Nouveau Laboratoire des Médias New New Orléanais et à leur équipe de spécialistes.

Titre : FOOC
Auteur : Inconnu
Technique mixte : bois, verre, métal, cuivre, électronique.
Année de production : 2015 ?

Les voix du bac à sable,
Guykayser et Gérard Parésys

« Les voix du bac à sable »  est une  installation de découverte sensorielle de la parole humaine dans toute sa diversité.
Le langage humain est en effet caractérisé par une dimension universelle qui contient intrinsèquement des formes de variétés linguistiques et de variations au sein d’une même langue.
La parole humaine, à la fois une et plurielle ne cesse de se créer et recréer selon un paysage qui résulte de la relation entre la langue collective et les pratiques individuelles.
C’est la création de ce paysage qui est au cœur de cette installation.

Et c’est en manipulant le sable dans le bac que vous le découvrirez.

 

2015 Sculpture multimédia
matériaux : bois, sable, Kinect, projecteur, haut-parleurs, Processing

Nous pratiquons un traitement respectueux automatique et artisanal des données sonores et textuelles (avec Praat et Sppas).
Merci à l’AR Sandbox de O. Kreylos.

Pour entendre les voix, cliquez ici.

Leçon de vocabulaire, Cécile Babiole

Langue savoureuse, créative, éphémère, l’argot se banalise au fur et à mesure qu’il se renouvelle.
Chaque génération réinvente un nouveau vocabulaire, à son tour partiellement récupéré par la langue courante familière.
Comme l’argot « classique » des truands et des marlous, l’argot des adolescents d’aujourd’hui a la même fonction identitaire et cryptique d’exclusion des « autres », ceux qui parlent le français standard, c’est-à-dire la langue des adultes, de l’école et du pouvoir.
L’apparition du langage sms, mais aussi les langues des pays d’origine influent sur l’argot des adolescents, et c’est ainsi que les mots d’origine arabe y ont une grande part.
Avec cette pièce sonore, il s’agit de faire écouter les inventions langagières de jeunes Orléanais de 12 à 17 ans et leurs réflexions sur la langue. Ils nous donnent une véritable « Leçon de vocabulaire ».

Les voix ont été enregistrées lors d’entretiens menés par Cécile Babiole fin juillet 2015 auprès des adolescents qui fréquentent le centre d’animation ASELQO-Gare à Orléans.
Merci à Mohamed Hanid, responsable jeunesse à L’ASELQO-Gare et à Olivier Baude, Docteur en science du langage, DGLFLF, LLL, MCF à l’Université d’Orléans.

Cette pièce sonore vient en contrepoint de la pièce « Spell ».

Pièce sonore, durée environ 10’30.
Ci-dessous, un extrait d’enregistrement des ados.

Entretien avec l’artiste

La cabine de DJ de DJ Charles Cros, Laurent Malys

Le phonographe à rouleaux est l’un des premiers dispositifs permettant d’enregistrer des sons et de les diffuser.

Inventé simultanément, durant l’année 1877, par le poète et inventeur français Charles Cros (sous le nom de «Paléophone») et par le célèbre ingénieur américain Thomas Edison.
Il aura permis aux linguistes du début du vingtième siècle de réaliser les premières campagnes d’enregistrement de corpus oraux.
Il est également l’ancêtre des gramophones à disque rotatif sur plateau, platines tourne-disques, lecteurs de Compact Disc®, MiniDisc® et autres Blu-ray® et est ainsi à l’origine de l’industrie du disque.

182 ans après l’invention du phonographe à rouleaux, cette installation permet au public d’expérimenter une autre innovation avant gardiste mais méconnue de Charles Cros : le stratching ou turntablism.

Cette pratique musicale aujourd’hui désuète, qui reste pratiquée par quelques nostalgiques, ne se développa en réalité que dans les années 1970, soit près d’un siècle après les premiers essais de Charles Cros, dont les compositions très expérimentales pour l’époque n’auront jamais réussi à séduire le public.

La recette à Mimille, les portes logiques

Dès les années 60, conscient de la spécificité de la gastronomie comme élément structurant de la culture française, le Ministère de la prospective opérationnelle lance un programme national de recherche intitulé L’œuf et la poule.
Il sollicite les universitaires, toutes disciplines confondues, à entreprendre des recherches sur la production et la consommation d’œufs en France.
Les linguistes de l’équipe du laboratoire LLL décident d’enregistrer le parler orléanais au cours des repas et questionnent leurs témoins sur la traditionnelle recette de l’omelette. Le tournant politique de l’époque fait glisser le programme de recherche dans les oubliettes du Ministère, puis l’instabilité politique fait disparaître le Ministère lui-même. Seules les archives sonores du programme ont été sauvegardées par le LLL.
En 2010, le « repas gastronomique à la française » inaugure la liste des traditions culinaires labellisées par l’Unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le patrimoine immatériel se définit comme : « [les processus culturels qui] inspirent aux communautés vivantes un sentiment de continuité par rapport aux générations qui les ont précédées et revêtent une importance cruciale pour l’identité culturelle ainsi que la sauvegarde de la diversité culturelle et de la créativité de l’humanité. »

Pour fêter l’entrée de la gastronomie à la française au rang de patrimoine, le LLL organise une grosse poêlade pour permettre de réaliser la multitudes de recettes d’omelettes collectées dans les années 60.

L’installation multimédia présentée ici est le livre d’or de cette journée compilant les 36 meilleures recettes réalisées lors de la grande fête. Le titre de meilleur recette d’omelette est décerné à Emile Mimosa. Pour lui rendre hommage, le livre d’or a été baptisé « La recette à Mimile. »

Veloglyph, Marion Estavoyer / Zinc / Marseille

Le Véloglyphe est un outil de résistance visant à préserver les particularités de la langue Française.
Ce dispositif a émergé en opposition à l’occupation de la langue unique, l’Anglais et prônant la réhabilitation du Français dans le paysage linguistique.
Ce symbole de résistance gagna vite les rues des villes et villages occupés laissant des messages subversifs en français écrit sur l’asphalte.

Machine de Mise en Évidence des Différences Linguistique des Différents Patois des Différents Village des Différentes Région de France, Lucas Borgnon / Zedkuesde

Au début du 19e siècle, le professeur, expert en linguistique, Jean De Lornoy conclut un dispositif regroupant les dernières technologies afin de mettre en exergue les différences d’accents des patois français.

L’académie de France valida son projet et lança une production gigantesque de son dispositif.
Limité par ses quatre pistes, l’engin du être dupliqué en prêt de 1000 exemplaires.

Malheureusement le 24 novembre 1921, soit trois jours avant l’envoi aux institutions françaises, l’entrepôt fut détruit par un incendie criminel.

Aujourd’hui, il ne reste plus que le premier prototype, retrouvé en 2001 dans la cave de M. De Lornoy.
Seul vestige de cette incroyable épopée scientifique, la Machine de Mise en Évidence des Différences Linguistique des Différents Patois des Différents Village des Différentes Région de France contient les derniers enregistrements connus de l’Occitan.

 

La grosse langue de France, André Malraux / Paris

Volée en 1923 par André Malraux dans un bordel de Siem Reap, cette grosse langue était une des spécificités du Mikey’s bar, un bordel très fréquenté par les colons français.
La chambre 23 plus connue sous le nom du « French Kiss » qui accueillait ce lit fantaisie était avant tout un laboratoire clandestin de linguistique s’intéressant à l’étude du langage pendant l’acte sexuel.
Le Laboratoire Ligérien de Linguistique avait dissimulé dans la table basse de la chambre un système de prise de son que les professionnelles actionnaient au début de chaque passe.
La création de la CNIL en 1923 obligea l’État français et le Laboratoire Ligérien de Linguistique à liquider le programme. Pour que cette étude reste secrète à jamais, l’État  engagea un mercenaire pour effacer les traces de ces recherches : André Malraux.
 langue_Zedkuesde
Malheureusement, la police locale le surprit alors qu’il tirait derrière lui le dispositif à 4 heures du matin le 5 février 1923 dans Sivatha Road.
Grâce au courage de son épouse Clara et au consul, le trophée put être rapporté en métropole. L’opération fut camouflée sous une sombre histoire de trafic de statuettes issues du pillage de temple d’Angkor à proximité.

 


genre : literie fantaisie
matériaux : tournette, sommier, matelas, drapeaux français, un portrait de A.Malraux, un tableau représentant deux statuettes d’Angkor.
date : 1923, restaurée en 2015